DANS L’OMBRE un roman d’Edouard PHILIPPE et Gilles BOYER

« Dans l’ombre » est un roman policier d’Edouard Philippe et de Gilles Boyer. Edouard Philippe, actuel premier ministre d’Emmanuel Macron, a été le porte-parole d’Alain Juppé à la primaire Présidentielle de la droite en 2016. Gilles Boyer a été le directeur de la campagne électorale d’Alain Juppé, de la même primaire. Le roman est paru en 2011.

Le livre est le récit des trois derniers mois de la campagne électorale d’un candidat à la présidence de la République dit « le Patron ». Le narrateur est le directeur de campagne du candidat, un « apparatchik » qui n’a jamais été élu. La campagne est perturbée par une information anonyme selon laquelle il y aurait eu une fraude électorale à la primaire ayant désigné le candidat. Ce dernier confie à son directeur de campagne la tâche de découvrir si cette information qui peut gravement lui nuire, est exacte.

Le roman est publié dans une collection de roman policier mais le qualifier de policier est un peu abusif. En effet, si l’intrigue autour de l’élucidation de la fraude électorale lui sert de fil rouge et apporte du suspense jusqu’au bout, son vrai sujet est la peinture des rouages et péripéties d’une campagne électorale à la présidence de la république : l’attachement du directeur de campagne à son « Patron » (le candidat), les tensions au sein de l’équipe de campagne, les chausse-trappes des candidats concurrents, les meetings, les déplacements, les débats télévisés, les relations avec la presse, la pression extrême qui pèse sur les épaules du candidat,…

Et puis, ce roman est écrit avec une drôlerie absolument irrésistible. Et bien sûr, il est riche de l’expérience de ses auteurs et de leur connaissance intime du monde politique. D’ailleurs, quelques années après avoir écrit ce livre, ils joueront un rôle de premier plan dans la campagne de la primaire présidentielle de droite du candidat Juppé (voir le premier paragraphe), mais sans réussite…vu l’échec de ce dernier à cette élection…

Il est vrai que la très grande causticité dont font preuve les deux auteurs, dans la peinture du milieu politique, laisse penser qu’ils ne sont pas des adeptes de la langue de bois et des discours convenus pour plaire au plus grand nombre…

Pour conclure, j’ai bien aimé ce roman très drôle et réussi, et je suis surprise que les médias ne le mentionnent pas plus souvent et n’y cherchent par des clés ou des indices sur la personnalité d’Edouard Philippe (même s’il n’en est pas le seul auteur).

4 commentaires sur “DANS L’OMBRE un roman d’Edouard PHILIPPE et Gilles BOYER

Répondre à BrigitteGA Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s