Un livre de Deon MEYER « 13 heures »

J’ai découvert les livres de Deon MEYER en lisant un article qui lui était consacré et m’a donné envie de le lire. Deon MEYER est un grand écrivain sud-africain. Il écrit des romans policiers, en langue afrikaans, traduits et publiés dans le monde entier.

« 13 heures » est un de mes préférés. Il raconte deux enquêtes menées simultanément par les polices de la ville du Cap : la recherche d’une jeune touriste américaine poursuivie par une bande de jeunes sud-africains qui veulent la tuer (on comprendra les raisons de cette traque, à la fin du livre) et l’élucidation du meurtre d’un producteur de disque afrikaner.

L’énergie de Deon MEYER est phénoménale. Le rythme haletant du roman calqué sur celui de la fuite de la jeune touriste essayant d’échapper à ses poursuivants, ne faiblit pas du début jusqu’à la fin. Les deux enquêtes sont naturellement mêlées car menées par les mêmes équipes de policiers, des hommes et des femmes d’origine différente et ayant des langues maternelles différentes: le xhosa (la langue maternelle de Nelson Mandela), l’afrikaans, le zoulou, l’anglais… Et qui travaillent ensemble. Le livre (et d’autres livres de Deon MEYER) nous fait, en effet, découvrir la grande diversité et complexité de la société sud-africaine.

Les principaux personnages du roman sont ancrés dans la vie de tous les jours et leur histoire personnelle donne une grande densité humaine et psychologique à ce roman d’action: le capitaine Benny Griessel, afrikaner, qui doit former et coacher les policiers d’origine africaine (conséquence de la politique visant à favoriser l’accès des Noirs au pouvoir politico-économique), Mladeni Kaleni, la brillante et intraitable policière zoulou, Alexandra Barnard, la chanteuse déchue,…

Ancien journaliste, Deon MEYER a eu des entretiens avec des professionnels de l’industrie sud-africaine du disque et avec des policiers (il a même passé une semaine dans une direction de la police), pour nourrir « 13 heures » de détails et de faits qui en font ce roman très riche, qui nous tient en haleine et que l’on quitte avec regrets. Alors, lisez-le !

Pour terminer, intriguée par les noms d’origine française de certains personnages, j’ai appris que des huguenots français émigrés en Hollande après la révocation de l’Edit de Nantes ont fait partie de la première vague de colons hollandais installée en Afrique du Sud, au 17ème siècle.

6 commentaires sur “Un livre de Deon MEYER « 13 heures »

  1. Bravo Catherine de t’être lancée dans ce blog et merci de toutes ces propositions de lectures.
    Je ne connais pas cet auteur et tes commentaires me donnent envie d’emporter ce livre pour les vacances.

    J'aime

  2. Sur ce blog déjà bien rempli, j’avais fait le choix de commencer par ce livre de Deon Meyer et j’en suis ravie. Ce livre est captivant, on le lâche difficilement… on veut arriver au bout de cette journée ! Belle écriture aussi avec une description des scènes toujours très précise qui nous emporte dans l’action !
    Merci Catherine pour cette belle invitation de lecture.

    J'aime

    1. Merci Annie pour ce commentaire qui me fait vraiment très plaisir! Contente que le livre t’ai plu! De Deon MEYER, j’ai également lu, 7 jours, Les soldats de l’aube, La traque, qui sont également très bons. Sinon, il y a les autres titres du blog. Je les aime tous, sauf Petit pays qui est bien mais me plait un peu moins.
      Bon, assez parlé de livres! Bientôt on parlera de course à pied!🏃

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s